jeudi 17 décembre 2009

lundi 14 décembre 2009

3ème Millénaire




N° 94 Hiver 2009 - Parution décembre

Crise et conscience


La crise économique et sociale peut-elle être vue positivement ?

La question peut choquer, incongrue, inacceptable, scandaleuse,...

Mais la « crise », au fond, n'est-elle pas la manifestation de nos conflits psychologiques, de nos désirs insatisfaits et insatiables, de nos angoisses et de nos peurs sous-jacentes... Tout cela à l'échelle de la mondialisation ! Cette crise peut-elle alors devenir un révélateur de l'ego mondialisé...

Parmi de très nombreux témoignages, nous savons que l'« éveil »* est précédé par une crise intérieure. La crise mondiale annoncerait-elle l'« éveil spirituel » de l'humanité ? ... Elle en offre, en tout cas, une incontestable possibilité, tout en demeurant un drame pour beaucoup d'individus et de sociétés voir un « tournant » de civilisation annoncé, par certains visionnaires, dès les débuts du XXe siècle. Comment, sur la scène du monde, ce drame peut-il alors devenir une réelle catharsis pour chacun d'entre nous ? C'est-à-dire le catalyseur d'un « changement créateur ».

* Voir deux récents numéros, 90 et 91, Éveil, Illumination... Y a t-il une pédagogie ?

Site 3ème Millénaire


samedi 5 décembre 2009

Petite histoire de Nasrudin...



ENSEIGNER LA RÉALITÉ...

Les élèves interrogent Nasreddin Hodja, leur instituteur :

- Maître, quel homme a plus de valeur : celui qui conquiert un empire par la force, celui qui peut le conquérir, mais qui se l'interdit ou celui qui empêche un autre de s'emparer d'un tel empire ?

Perplexe, Hodja répond :

- Je n'en sais rien. Mais je sais quelle est la tâche la plus difficile au monde.

- Laquelle ? demandent les élèves.

- Vous apprendre à voir les choses comme elles sont réellement...






Alain Galatis






Cela qui rêve
de Alain Galatis

« Cher ami ! Puis-je me permettre : est-il difficile d’envisager que, peut-être, tu ne tiens pas un livre entre les mains ? Que, peut-être, le lieu où tu te trouves n’existe pas ? Oui, assurément.

Est-il triste d’envisager que, peut-être, tu n’es pas toi-même la personne que tu penses être ? Oui, c’est douloureux.

Mais regarde ! Si nous arrêtons de définir ce qui est. Si nous cessons de vouloir dire le monde. Nous soulevons le coin du voile.»


Editeur Les Deux Océans
parution : 2009




Alain Galatis





Nos pensées traduisent le réel et nous installent dans un univers clos et fictif.

Comment pouvons-nous sortir de ce monde clos ?

L'auteur propose un cheminement qui, par la compréhension et l'attention portées au fonctionnement de la pensée, nous permet de déjouer les pièges de celle-ci et d'être ainsi capables de rencontrer la réalité. Le réel est indicible mais chacun, nous pouvons en faire l'expérience.

Un livre limpide et intelligent.

"Ce remarquable petit livre est une aide précieuse à la vigilance que nous impose le défi de la pensée incapable de saisir le réel".

Nouvelles Clés

"Un essai poétique, philosophique et rigoureux... Une voix limpide et fraternelle".

24 heures





Partager