vendredi 5 décembre 2014

Jean Bouchart d'Orval


JEAN BOUCHART D'ORVAL

Entretien en quatre parties, septembre 2013.
Jean bouchart d'Orval explique ici clairement comment nous dépensons une énergie colossale pour entretenir une image statique de nous même, alors que la vie est pure dynamisme.
En recréant sans cesse cette densité de la personne, nous perdons de vue la joie que nous sommes simplement. Regarder et voir cela, nous ouvre à l'étonnement, au ravissement de la redécouverte de notre essence, puis nous ramène au silence fondamental de l'être.
Réalisé par brigitte K Garcia pour brideva.blogspot.com
 

 La densité de la personne (Partie 1) 


La passion d'être (Partie 2)



L'inconcevable réalité (Partie 3)



L'éternité maintenant (partie 4)


Partager