dimanche 2 septembre 2012

Jeff Foster




REPOSEZ EN PAIX

Si votre paix peut être troublée, alors il ne s'agit pas de la paix que vous désirez véritablement. Si elle peut être troublée, il s'agit simplement d'une fausse image de la paix, et non ce qu'est réllement la paix.

Nous disons "j'étais tellement paisible, et puis une vague de peur (ou de colère, ou de douleur ou de tristesse...) est arrivée et a détruit ma paix!"

Mais est-ce vrai ?

 Pouvez-vous vraiment "avoir" et "perdre" la paix ? 
La paix peut-elle réellement être détruite ?

En réalité il s'agit plutôt de l'inverse, non? La peur n'a pas détruit votre paix, vous avez détruit la paix de la peur. Vous refusez à la peur son droit d'être en paix, en ne permettant pas à cette énergie de circuler librement en vous.

Même la peur ne veut que le repos, s'exprimer pleinement et finalement reposer, mais nous sommes tellement occupés à essayer de nous débarrasser d'elle, d'y échapper, ou de nous anesthésier - au fond, nous essayons de "faire" quelque chose d'elle, et ce "faire" est en réalité la fin de notre paix, plutôt qu'un pas vers elle.

Arrêtez de détruire la paix de la peur et laissez-là reposer, la pauvre - elle souffre d'une fatigue ancienne, après avoir errée dans le désert pendant des milliards d'années. Elle veut seulement un endroit où reposer sa tête.

Allez-vous accorder à la peur le repos auquel elle aspire ? Allez-vous donner un abri à la peur ? Laisserez-vous toutes ces pauvres vagues orphelines du vaste océan de la vie - la peur, la tristesse, la colère, le doute, la confusion - reposer en paix, dans la paix que vous êtes ?

Être ce que vous êtes - voilà une paix qui ne peut être détruite.

Jeff Foster
 
16.08.12
 
 
 
 


Aucun commentaire:

Partager