lundi 23 avril 2018

PARMÉNIDE



VIENT DE PARAÎTRE

PARMÉNIDE,
AU-DELÀ DE L'EXISTENCE
Καί με θεὰ πρόφρων ὑπεδέξατο, χεῖρα δὲ χειρί
δεξιτερὴν ἕλεν, ὧδε δ’ἔπος φάτο καί με προσηύδα…

«Et la Déesse vint m’accueillir avec empressement, prit ma main droite dans sa main, ainsi proféra des mots et m’adressa la parole avec puissance…»
Parménide est un des plus grands sages de l’Occident, son poème un des textes les plus commentés de la philosophie de Platon à Heidegger. Parménide vécut à la fin du VIe siècle dans cette région du sud de l’Italie qu’on appelle la Grande Grèce. Initié, sage, guérisseur, poète, héritier d’une tradition spirituelle remontant à la nuit des temps, il a laissé un poème dont il ne nous reste que quelques fragments, mais encore capable, 2500 ans plus tard, de réveiller les morts.
Si la civilisation occidentale s’était édifiée à la lumière de la révélation bouleversante que la Déesse a confiée à Parménide plutôt que sur le rationalisme et l’individualisme des penseurs qui sont venus après lui, elle n’aurait pas pris un faux départ et ne serait pas en train de vivre la mauvaise arrivée que nous lui connaissons. Nous avions déjà en Occident tout ce qu’il faut pour édifier une civilisation harmonieuse et magnifique, mais nous l’avons laissé s’échapper. Après Parménide le destin de l’Occident en devenir s’est assombri de façon tragique.
La traduction du texte et le commentaire laissent briller le sens profondément spirituel de cet antique poème et son pouvoir d’éveil.

PARMÉNIDE, AU-DELÀ DE L’EXISTENCE, Jean Bouchart d'Orval, Éditions Almora, Paris, mars 2018. ISBN 978-2-35118-364-9, 16€.


Aucun commentaire:

Partager