mardi 30 novembre 2010

Ma Anandamayi



video

La vision par excellence, c'est celle qui, une fois vue, ne laisse plus rien à voir et fait s'éteindre même le désir de voir.

***
La vie à la maison en elle-même peut être un ashram.
***
Vous cherchez à apaiser le manque par le manque. c'est pourquoi le manque ne disparaît pas, et le sens du manque non plus. Quand l'être humain s'éveille à la conscience aiguë du manque, c'est alors que le questionnement spirituel devient authentique. Vous devez garder présent à l'esprit que ce n'est que lorsque le sens du manque devient sens du manque de connaissance du Soi que la Quête réelle débute.
*
Ayez une intensité intérieure aussi vive que celle d'une personne s'enfuyant d'une maison en flamme.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

merci infiniment pour avoir mis sur les magnifiques portraits de Ma Anandamayi cette musique. D'où vient-elle ?

Partager