vendredi 16 avril 2010

Rencontre avec Sébastien Fargue





Rencontre avec Sébastien Fargue à Bordeaux

Vendredi 23 avril à 20h NOUVEAU LIEU
246 cours de l'Yser (sur la place Nansouty) 33000 Bordeaux
Parking facile
suivie de deux jours d'ateliers
(Salle de yoga E. Rapaport 68 rue Stéhélin Bordeaux-Caudéran)

Vendredi 23 avril à 20h : Rencontre 10 € Tarif réduit 5€
Samedi 24 et dimanche 25 avril de 10h à 18h : Ateliers (50 € par jour ou 90 € pour 2 jours - tarif réduit 30 et 60 €)

Renseignements Jean-Marc : 06 16 80 20 93

Dans un premier temps, la pratique de la présence consiste à observer nos expériences intérieures, sans les encourager ni les refouler.

Au fur et à mesure que nous observons nos mouvements internes, et en cessant de les alimenter, ils se calment d’eux-mêmes. En même temps, notre espace intérieur s’agrandit.
Notre esprit retrouve sa tranquillité naturelle.

Aussi, nous prenons conscience que nous sommes toujours en amont, au-delà de nos pensées, émotions et sensations.
Comme un spectateur bienveillant qui regarderait un paysage.

Dans un second temps, nous pouvons nous entraîner à orienter cette présence aussi vers les phénomènes extérieurs.

Nous pratiquons alors également la présence dans notre quotidien et dans de plus nombreuses expériences et relations.

Tout cela se déroule simplement, sans artifices. Pas d’effort de posture ou de concentration, seulement de l’attention.


La présence c’est observer ce qui est, consciemment, sans se contracter, ni s’endormir.

Au fur et à mesure que nous sommes présent à ce qui est, nous avons moins besoin de pratiquer "officiellement" la présence.
La pratique et la vie quotidienne se fondent l'une dans l'autre, si bien que parfois nous ne savons plus si nous pratiquons ou pas,
ou si nous avons encore besoin ou non de pratiquer.
Il y a de moins en moins de division entre notre vie normale et notre vie en présence, notre vie éveillée.
Le désir d'obtenir la sagesse ou une quelconque réalisation disparaît tout simplement.



Sessions


Les sessions s’articulent autour de la pratique de la présence, en parole, écoute et silence.
Les interactions émergent de manières naturelles et intuitives; nous ne présupposons pas que certaines choses devraient avoir lieu ou ne pas avoir lieu.

Nous sommes amenés à accueillir les phénomènes tels qu'ils sont, sans pour autant en faire de belles histoires ou des problèmes. Si bien, que la volonté d'obtenir des résultats ou des changements, disparaît.
Les choses telles qu'elles sont se suffisent à elles-mêmes.

Néanmoins, si d'aventure nous cherchions encore quelques résultats, nous observons souvent certaines conséquences telles que (par exemple) : détente et ressourcement,
déconstruction des croyances limitantes et des pensées parasites, meilleure gestion des émotions et humeurs, apprendre à mieux respirer et à mieux respecter le corps, améliorer la capacité d’écoute et de communication verbale et non-verbale, des actions plus conscientes et donc plus efficaces, accroissement de l'estime de soi et de la liberté d'être et d'agir...


Etre présent, c’est voir ce qui est, sans le juger.

Nous cultivons la présence pour nous et pour la partager avec les autres. Ce faisant, nous prenons conscience que nous sommes un.

L’accueil fait partie intégrante de la présence, nous cultivons de ce fait également le non-jugement,
l’amour de soi et l’amour de l’autre. Lorsque l’on offre notre présence à autrui, nous lui donnons directement ou indirectement la liberté d‘être qui il est, tel qu’il est.

Pratiquer la présence en groupe nous amène à entrer dans des relations plus conscientes. Ainsi, par notre présence, nous osons davantage être nous-même, tout en acceptant davantage l’autre tel qu’il est.

Au cours des sessions, nous sommes libre d’exprimer nos questionnements, expériences et prises de conscience, apparaissant instant après instant. Le silence est pareillement bienvenu.




Public

Cette pratique est destinée à tous ceux et celles qui désirent apprendre l’art de vivre dans le présent.
C'est-à-dire retrouver le simple plaisir d'être, une joie sans cause.
Puis de cultiver cette présence dans ses relations et actions quotidiennes.

En tant qu’approche de la connaissance de soi et de l’autre, ce travail développe notre intuition,
notre ressenti et notre lucidité vis-à-vis de nos relations, et des fonctionnements de la vie en général.

Cet enseignement nous ouvre à la dimension de l'essentiel qui existe en chacun et chacune.
Sans rituels, ni complexité ésotérique, il est adapté aux personnes de notre culture et de notre époque.







Aucun commentaire:

Partager