dimanche 25 septembre 2011

3ème Millénaire


101 -   Automne 2011
Thème : De la personne à l'Impersonnel, Qu’est-ce que l'individu ?


De la personne à l'Impersonnel, Qu’est-ce que l'individu ?
Pour dire qu'il n'y a rien ou, plus exactement, qu'il n'y a aucun être humain en un lieu, nous disons systématiquement : il n'y a personne ! La personne serait-elle son absence ?...
Cette idée n'est peut-être pas aussi absurde que cela paraît au prime abord. Le terme personne vient étymologiquement de persona, le “masque de théâtre”. Sans “personne” en arrière-plan, le masque n'est-il pas porteur de rien ? Au couple non-dualiste de concepts “être et néant” longuement discuté par les philosophes, il faudrait adjoindre celui de “personne et rien” que le langage courant a parfaitement intégré. La personne et le rien seraient donc, eux aussi, les deux faces d'une même réalité se percevant l'une à travers l'autre.
Nos vies sociales, qui sont devenues des vies de heurts entre personnes, entre ego, constituent sur la scène du monde un grand nombre de pièces théâtrales enchevêtrées. Les personnalités qui se rencontrent, se courtisent ou se déchirent ont-elles encore une pleine réalité ?
Les spiritualités traditionnelles ou nouvelles parlent d'une dimension impersonnelle, d'un mode d'existence libre de l'ego, … Dans cette dimension libre de la personne sommes-nous encore des “individus” ? Quel sens le terme “individu” recouvre-t-il alors ? “Indivisible” dans l'unicité du corps, de l'âme et de l'esprit, ou personne séparée du monde et des autres ?
A travers l'ambiguïté des mots, ou au-delà, des courants de pensée se sont formés tout au long du XXe siècle : le personnalisme qui a vu dans la personne la dimension du mystère de l'existence, tandis que le transpersonnel en a envisagé le dépassement. Cette dimension, dite impersonnelle par les uns, serait la dimension du Moi véritable pour les autres. De la personne à l'Impersonnel, la découverte du vrai Moi, ou l'absence de tout “moi”, repose sur la connaissance non-duelle de soi.





Sommaire
Gangaji : Qui suis-je ?
Jeff Foster : Pourquoi l'impersonnel n'existe pas
Thierry Vissac : Le souffle et la flûte
David Ciussi : Je suis, nous sommes, personnellement impersonnels en tout lieu et tout temps en même temps
Richard Sylvester : Une brève introduction à la non-dualité
Serge Pastor : Conscience de la personne et a-conscience de l'être. Quel pont possible ?
Joaquim : Au-delà de toute alternative
Alexandra Lach : Jung et le processus d'individuation
Darpan : De la personne à l'Impersonnel
Jean-William Varlot : Le concept et la notion de personne
Ramesh Balsekar : De la personne individuelle à la globalité impersonnelle
Amma : L’Amour inconditionnel
Premananda : Ouvrir son coeur
Jac O'Keeffe : Du personnel à l'impersonnel
Karl Renz – Premananda : Tu es toujours ce que tu es
Franck Terreaux : L'éveil ? La disparition d'une simple impression de personnel
3e millénaire : : Hommage à Arnaud Desjardins
Documents :
Shrî Aurobindo : La Personne cosmique
Karlfried Graf Dürckheim : L'intégration de l'UN
Jean Klein : Le Regard impersonnel
G.I. Gurdjieff : La personnalité et l'essence
Rudolf Steiner : Le Penser universel

Site 3ème Millénaire

Aucun commentaire:

Partager