lundi 29 septembre 2008

video.

L'essentiel c'est qu'on sache voir,
qu'on sache voir sans se mettre à penser,
qu'on sache voir lorsque l'on voit,
sans même penser lorsque l'on voit
ni voir lorsque l'on pense.

Mieux vaut voir une chose toujours pour la première fois que la connaître,
Parce que connaître c'est comme n'avoir jamais vu pour la première fois,
Et n'avoir jamais vu pour la première fois c'est ne savoir que par ouï-dire.

Fernando Pessoa
1888 -1935

(Le Gardeur de troupeaux et autres poèmes, trad. Armand Guibert, nrf Poésie/Gallimard)

Partager