lundi 4 mai 2009

Rien Faire......

La plongée que Steven Harrison nous propose dans la profondeur des mécanismes de l'esprit oriente le lecteur vers une salutaire remise en question de la perspective ordinairement nourrie sur la vie en général et la recherche spirituelle en particulier.
Souvent engendrée par la prise de conscience d'une fondamentale insatisfaction existentielle, la quête spirituelle se trouve examinée ici de façon originale, et sans complaisance ni romantisme. " J'ai été voir chaque mystique, écrit-il, chaque sage et chaque mage que je pus trouver dans le monde. Je me suis soumis à de dures ascèses, de longues périodes d'isolement et de méditation. Et ce fut en pure perte.
" Ainsi, pour Steven Harrison, aucun système, aucune philosophie, aucune religion n'était capable de remédier à la condition humaine. Aucune idée reçue n'est épargnée dans le questionnement sans complaisance déployé ici. Amour, autorité, méditation, religion, pouvoir, pensée, mort, maladie, vieillesse, idée de soi, et bien d'autres notions qui occupent l'esprit sont soigneusement examinées avec un bon sens décapant.
Cette approche invite à une transformation de la société car, écrit Steven, "si nous commençons à nous interroger sur la nature du soi, nous commençons également à mettre en question la structure sociale tout entière". Tout au long de ces pages, l'analyse est pertinente. Même si parfois elle se montre dérangeante, elle finit par nous toucher profondément. Et c'est alors, au moment le moins attendu, qu'en maints endroits de ce texte fuse la petite phrase "assassine" qui flirte avec le vertige dont on ne se remet pas.
Brusquement seuls, déroutés, face au vide de nos illusions disloquées, c'est peut-être le saut dans l'inconnu, l'abandon de la sécurité. la liberté. L'auteur encourage ici ses lecteurs, dans un langage simple, à s'ouvrir à la possibilité de la cessation de toute recherche, à la plénitude du rien, à la réconciliation avec la simplicité. pour l'émergence d'une vie radicalement autre où une fondamentale tranquillité peut s'épanouir.
Le "RIEN" de Steven Harrison est un rien étonnamment riche et actif où nous découvrons qui et surtout ce que nous sommes.

.

Aucun commentaire:

Partager